Se relier à son Guide

 

Interview sur Radio Médecine douce : " Prendre soin de votre taux vibratoire "

 

Votre taux vibratoire est la mesure globale de la qualité de votre énergie et de votre niveau de conscience.   

Elever votre taux vibratoire vous aide à rayonner davantage et augmente votre pouvoir créateur, vous permettant ainsi d'attirer plus facilement ce que vous voulez vraiment.

Quand votre rythme vibratoire est élevé, vous ressentez plus de bien être, d’harmonie, et vous accédez plus facilement à toutes vos capacités.

 

Dans cette interview sur Radio Médecine Douce, je vous livre quelques clés essentielles pour prendre soin de votre taux vibratoire. 

 

Vous y découvrirez aussi :

 

  • L'habitude qui abaisse le plus votre taux vibratoire
  • Les 2 éléments simples à intégrer dans votre quotidien pour augmenter instantanément votre taux vibratoire
  • Mon astuce simple pour éviter de ressasser
  • L’influence secrète de votre taux vibratoire sur vos relations 
  • Quel est l'indice majeur de votre évolution spirituelle ?
  • La " phrase magique " pour vous libérer instantanément d’un état de peur
     

 

 

Pour recevoir gratuitement la mini formation sur " Comment se relier à son Guide intérieur "dont je parle à la fin de l'interview Cliquez ici

 

Vous trouverez aussi un extrait gratuit de mon channeling " Comment élever son taux vibratoire au quotidien " sur la boutique du site

Retranscription des passages clé de l'interview :

 

Nathalie Lefevre :

Bonjour mes très chers auditeurs.

Quel immense bonheur de retrouver notre invité du jour.

C'est une femme que j'admire beaucoup, qui est une vraie source d'inspiration.

Elle propose au monde des outils concrets pour pouvoir notamment se relier à  notre Moi supérieur, notre Guide intérieur comme elle l'appelle si bien.

Aujourd'hui elle est venue nous parler du taux vibratoire.

Alors déjà si on devait définir le taux vibratoire, qu'est- ce que c'est ?

 

Sophie :

Le taux vibratoire pour moi, c'est la mesure globale de notre qualité d'énergie et de notre niveau de conscience.

 

Nathalie :

Dans la médecine chinoise on dit que tu viens avec un potentiel d'énergie, un réservoir, et qu'il va falloir en prendre soin tout au long de la vie.

Est-ce que le taux vibratoire c'est un peu pareil ?

Est-ce qu'on vient avec un potentiel et il va falloir en prendre soin ?

Ou est-ce chaque matin on redémarre à zéro avec son taux vibratoire ?

 

Sophie :

Je vais raconter une petite anecdote tirée d’un enseignement du Maitre Saint Germain pour illustrer cela.

Admettons que nous sommes par exemple à un taux vibratoire moyen de 9 sur une échelle de 20.

On va prendre un temps de méditation.

Et bien pendant ce temps de méditation, mon taux vibratoire va monter à 14 parce que je vais élever mes vibrations.

Puis je vais sortir de ma méditation, je vais reprendre le flux de ma vie quotidienne, et je vais courir parce que je suis en retard à mon travail.

Je vais être stressée parce que j'ai pas fini ce que j'avais à faire.

Puis j'ai mon enfant qui m'appelle parce qu'il est malade etc.

Mon taux vibratoire va redescendre.

Mais il ne va pas redescendre à 9 où j'étais au départ, il va redescendre à 9.5 par exemple.

Et petit à petit, au fur et à mesure de mes pratiques ( Et nous verrons comment on peut augmenter son taux vibratoire), et surtout selon le regard que je vais poser sur les choses, et bien je vais pouvoir augmenter progressivement mon taux vibratoire.

Le taux vibratoire c'est quelque chose qui fluctue puisque nous somme vivants, donc nous sommes en mouvement.

Il y a des moment où on se sent vraiment bien et on a un taux vibratoire qui est beaucoup plus élevé. On voit naturellement la vie du bon côté, on se sent léger etc.

 Et puis des moments qui sont plus difficiles, où notre taux vibratoire va redescendre.

En sachant quand même que l’on a toujours les moyens de le faire remonter.

On peut toujours prendre des moments pour rehausser en conscience notre taux vibratoire : En se recentrant, en prenant par exemple quelques respirations profondes, en imaginant une douche de lumière qui vient nettoyer toutes les contrariétés, toutes les toxines qu'on a pu accumuler etc.

 

Nathalie :

Alors avant de parler de ce qui peut le rehausser, peux-tu nous expliquer Sophie ce qui va plomber majoritairement notre taux vibratoire ?

 

Sophie :

C'est très intéressant comme question.

J'ai fait une canalisation il y a quelques mois et comme le thème était justement « Comment élever son taux vibratoire ».

 J'étais persuadés que les Guides de lumière que je canalise allaient nous donner toute une série d'indications sur les différents moyens d'élever son taux vibratoire.

Une sorte de « To do liste" !!

Et à ma grande surprise, au lieu de cela, ils ont d’abord souligné ce qu'il était préférable d'éviter pour ne pas abaisser notre taux vibratoire.

Et ils ont insisté sur un élément majeur, dont ils ont dit que c'était vraiment l'élément qui sapait tous nos efforts.

Ils disaient que souvent ils voyaient des êtres qui enchaînaient les méditations, les mantras, qui faisait des retraites, des pratiques spirituelles etc.

Et qui malgré tout cela, ne se sentaient pas bien.

Ces personnes avaient l'impression que tout était encore bloqué dans leurs vies .

Les Guides disaient que c'était parce qu'il y avait un élément qui bloquait tout.

Qu’à chaque fois qu’ils faisaient un pas en avant dans leur pratique, cet élément leur faisait faire un pas en arrière.

A votre avis qu'est ce qui plombe le plus votre taux vibratoire ?

Je vous laisse encore un petit peu réfléchir

 

 

Nathalie :

Le jugement ?

 

Sophie :

Voilà exactement. C’est le jugement !

Et c'est à la fois le jugement envers les autres et les jugements envers soi-même. C'est à dire toutes nos pensées de critique d'auto- dévalorisation etc.

C'est cette petite voix qui accumule les critiques, qui nous compare aux autres …

Et puis il y a les critiques qu'on peut avoir sur les autres, la médisance …

C’est tout cela qui va plomber notre taux vibratoire

 

Nathalie :

Mais souvent, ces pensées on ne les maîtrise pas.

Elles tournent en boucle de son côté dans notre tête.

Et tant qu'on n'est pas en conscience de ce à quoi on est en train de penser, finalement c'est une sorte de mécanisme.

Je crois que c'est c'est vraiment important de rentrer dans des phases d'observation de soi .

 

Sophie :

Pour moi la clé c'est d'éviter de ressasser.

Parce des pensées négatives sincèrement tout le monde en a !

 A part peut-être les très grands maîtres spirituels.

La différence ça va être : Est-ce que je vais les entretenir et continuer à les faire tourner en boucle ?

Ou est- ce que à un moment, je vais dire stop !

 Moi j'ai une petite pratique très simple dans ma vie quotidienne.

Quand je repère cette voix, Je dis justement ce mot : « Stop », tout simplement.

Quand je suis toute seule je le dis à haute voix.

Si je suis avec d'autres personnes je me dis « Stop » intérieurement.

C'est juste pour arrêter la boucle du ressassement.

Parce que ce n'est pas avoir une seule pensée qui va abaisser notre taux vibratoire. Ça va être la répétition.

Et aussi l'intensité émotionnelle.

Donc veiller à éviter les jugements, en tout cas à ne pas colporter les médisances, les critiques.

Se concentrer sur ce qu'il y a de bon en nous et en les autres.

En sachant, et mes guides de lumière insistent là-dessus que le non jugement n'exclut pas le discernement. Bien au contraire.

Ne pas juger ne signifie pas pour autant tout accepter, ce qui serait  rentrer dans une forme de complaisance.

Ça veut dire discerner ce qui est juste,  bon, ou nourrissant pour moi et ce qui ne l'est pas.

Et c'est pour ça que pour moi la connexion au Guide intérieur est tellement importante, et que cela fait partie de mes thèmes d'enseignement de prédilection.

Parce que c'est en me connectant à mon Guide intérieur que je vais pouvoir l'interroger pour discerner ce qui est juste.

 Qu'est ce qui est bon pour moi dans les différents choix qui peuvent s'offrir à moi ?

Et si quelque chose n'est pas bon pour moi, ça ne signifie pas que ça ne sera pas approprié le mois prochain.

Mais dans le moment présent, ce n’est pas ce qu'il y a de plus adapté pour moi.

Donc je ne vais pas le critiquer pour autant.

Mais juste m'en détourner pour mettre mon énergie là où mon guide intérieur va m'indiquer que c'est le plus approprié dans le moment présent.

 

Nathalie :

Je crois que c'est un petit peu comme quand on parle des émotions, les gens ont tendance à ranger « Les bonnes émotions », celles qu'on aime vivre, et les « mauvaises émotions ».

Et je me suis rendue compte pas mal de fois, qu’il y'avait des moments où j'avais une très forte colère.

Et que je n’avais pas à le juger par le prisme de " Mais non, c'est pas avec la colère qu'on avance, la colère nous détruit "…

Ça dépend de ce qu'on en fait, de combien de temps ça dure.

Tu parlais de la différence entre être tout le temps entrain de juger, ou avoir un moment dans la vie où on dit " Là je vais me positionner, cette personne je ne vais pas la laisser agir de la sorte".

Et je crois que tout ce qui nous traverse est finalement utile à un moment.

On n’est pas obligé d'aimer tout le monde, mais on peut reconnaître qu'il y a du bon en chacun.

 

Sophie:

En faite la colère en elle-même, c'est souvent une émotion qui va nous indiquer que quelque chose n'est pas juste pour nous.

Que nos limites ont été dépassées.

Ou alors elle peut indiquer que l'autre a appuyé sur une blessure que j'ai besoin de conscientiser pour avoir une opportunité de le libérer.

Et en cela c'est quelque chose qui va être extrêmement révélateur quand je l'accueille, sans pour autant la laisser déborder en violence.

La colère peut me donner énormément d'énergie.

Parce que c'est aussi à un moment donné une façon de dire stop.

 

Nathalie :

Et de se positionner.

Est-ce que selon toi l'alimentation est un autre critère qui fait qu'on maintient un bon taux vibratoire ?

Il y a des gens qui disent que depuis qu'ils ont arrêtés de manger de la viande, ils ont moins d'agressivité.

Est-ce que ça tu le ressens ?

 

Sophie :

L'alimentations est un des éléments qui va influencer le taux vibratoire.

C'est-à-dire que clairement une nourriture qui est fraîche, avec des fruits, des végétaux frais etc. va entretenir ou faciliter un taux vibratoire plus élevé qu'une nourriture industrielle, par exemple de la viande qui est issue d'animaux qui ont été maltraités qui ont souffert.

Ce n’'est pas l'élément crucial, car ce qui nous influence le plus, c'est d'abord notre état intérieur.

 Mais ça va être tout de même un élément.

J’ai eu un formateur qui nous disait  " On peut évoluer et bouffer la même chose" !.

Il y a une forme de cohérence globale qui fait que un moment donné, dans cet état conscience je vais être plus vigilante à la qualité de ce que j'absorbe.

 Et c'est aussi comme un cadeau d'amour pour mon corps.

 

Nathalie :

J'ai envie qu'on parle aussi de nos relations avec les autres.

Il y a beaucoup de spécialistes qui disent qu'on est la somme des 5 personnes qu'on fréquente le plus.

On se rend compte évidemment qu'il y a des gens avec qui on va se sentir pousser des ailes, avec une énergie qui remonte, on va se sentir hyper bien,.

Mais on peut aussi se sentir plombé en passant même 5 minutes avec une personne qui a une énergie très basse.

 Est-ce que c'est aussi important pour maintenir un taux vibratoire d'être vigilant aux relations que l’on peut entretenir ?

 

Sophie :

Pour moi le taux vibratoire c'est un des secrets des relations.

C'est à dire que très souvent, on n'en est pas conscient mais en attire des personnes qui vibrent sur une fréquence similaire à la nôtre.

C'est vraiment un phénomène d'aimantation.

Ce qui signifie aussi que souvent quand on va élever notre taux vibratoire, de façon pérenne ou régulière, et bien il arrive que notre cercle de relations évolue. Parce qu’il y a des personnes avec qui on va plus se sentir " sur la même longueur d'onde".

C'est à dire que quand on cultive le fait d'élever notre taux vibratoire, on n'a plus envie d'entretenir des relations où la personne se vexe pour des broutilles, fait des histoires pour rien, est tout le temps dans la critique, la médisance la plainte, n'est jamais contente etc.

Ce n’'est plus ce dont on a envie de se nourrir. Car les relations c'est aussi une forme de nourriture.

Donc plus on va élever notre taux vibratoire, et plus on va pouvoir attirer des personnes qui vibrent à ce type de fréquence, et avec qui on va pouvoir avoir des relations plus inspirantes plus légères, plus joyeuses

il y a une phrase qui m'avait beaucoup marquée.

Je l’avais lu cela fait des années dans un livre écrit par Ronna Herman qui canalise l'archange Michael.

L'archange Michael disait par son canal " N'oubliez jamais mes très chers enfants que le plus sûr indice de votre évolution spirituelle et la qualité des personnes que vous attirez à vous "

C'est exactement ça.

Les autres vont être mon miroir.

En sachant aussi, on va mettre un petit bémol à ça, c'est qu’ il y a des personnes dont la mission d'âme quelque part ça va être d'aller éclairer des zones beaucoup plus sombres .

Et qui en étant d'un taux vibratoire élevé vont faire le choix au niveau de leur âme d'aller dans des milieux où les vibrations sont beaucoup plus basses pour les aider à s’ élever.

 Je repense par exemple à une de mes étudiantes.

Quand elle a suivi mes cours, elle était commandante de gendarmerie.

A travers le travail qu’elle a fait avec moi, elle a découvert qu’une de ses missions d'âme était le fait de protéger les enfants.

 Elle travaille maintenant dans la prévention et le démantèlement des réseaux pédophiles internationaux.

Elle me disait : « Je suis confrontée à une souffrance et une noirceur inimaginable. Mais je sais que derrière il y a toujours la lumière »

Elle agit à son niveau en allant apporter sa grande lumière dans des milieux extrêmement sombres.

 

Nathalie :

Justement c'est intéressant de se poser la question de gens qui sont en proie à leur propre perversion, à leur propre obscurité. Quel est le taux vibratoire de ces gens là ?

 

Sophie :

Il est extrêmement bas. C'est à dire qu’ils  vibrent sur des fréquences de cruauté, de perversion, de manipulation, de pouvoir perverti, de domination, de soumission etc.

 

Nathalie :

Alors là justement parlons encore des rencontres que l'on peut faire ou même des circonstances malheureuses,

Il y a cette expression " Etre trop mauvais endroit au mauvais moment"

Est-ce que finalement aussi l'idée d'être attentif à son taux vibratoire c'est de pouvoir éviter de croiser ces gens-là ?

C'est à dire est-ce que tu nous confirmes l'idée que si nous on a un taux vibratoire qui vibre haut, et bien il y a peu de chance qu'on se retrouve confronté à des gens qui sont, comme on le disait, en proie a leur obscurité, a leur perversion.

 

Sophie :

C'est vraiment la loi de correspondance. C'est-à-dire que plus je vais vibrer  haut, plus je vais attirer ce type de fréquence.

Et cela va être aussi ma meilleure protection.

C'est à dire que je suis dans une fréquence élevée, les énergies plus basses vont pouvoir me traverser sans pour autant que je ne les retienne.

Et c'est la meilleure protection.

Pourquoi c'est la meilleure protection ?

Parce que quand on va vouloir se réfugier derrière tout un tas de protections extérieures, des gri-gris etc. très souvent c'est parce que derrière il y a une peur.

Alors que si je suis dans une fréquence élevée, ces énergies peuvent me traverser sans me déstabiliser.

Cela concerne aussi les énergies électromagnétiques qui sont aussi une forme d'agression. Les Guides de lumière nous disent que face aux énergies électromagnétiques dont beaucoup de personnes souffrent, une des meilleures réponses  pour éviter d'être perturbé, c'est d'élever notre taux vibratoire.

 

Nathalie :

Et là on ne sera pas vraiment embêté d'avoir la wi-fi chez soi, c'est à dire que à aucun moment ça ne pourra atteindre notre niveau de bien-être.

 

Sophie :

Voilà parce que notre fréquence est plus élevée.

 

Nathalie :

Une de mes invitée, il n'y a pas très longtemps, nous partageait que pour elle quand on est dans une vibration d'amour finalement on peut pas être dans une vibration de peur. Ces deux énergies ne peuvent pas cohabiter.

Beaucoup de personne se demandent comment faire pour ne plus avoir peur.

Est-ce que une des solutions possibles c'est de se mettre dans une énergie d'amour à ce moment-là ?

 

Sophie :

Oui c'est sûr. Sauf que c'est pas forcément évident quand on est vraiment submergé par la peur de se mettre dans un état d'amour.

Il y a une clé que je souhaite partager.

C’est de se poser cette question quand on est dans cet état de peur :

«  Dans le moment présent quel est le danger ? « 

Parce que la peur au départ c'est une énergie qui est saine pour nous permettre d'éviter un danger immédiat.

C'est à dire que si il y a un animal sauvage dans la forêt et que j'ai peur , c'est  ce qui m'amène à courir très vite, ou à éviter le bord de la falaise.

Mais très souvent nos peurs ne sont pas des peurs  "réelles" .

C'est-à-dire des peurs qui sont là pour nous permettre d'éviter un danger tangible et immédiat .

Ce sont des peurs psychologiques qui font référence à des constructions mentales par rapport a quelque chose qui est arrivé dans le passé ou qui je suppose pourrait arriver dans le futur.

Et si je me dis là dans l'instant présent : « Quel est le danger ? », très souvent je me rends compte que il n'y en a pas.

 

Nathalie :

Et puis nous sommes tellement abreuvés d'informations absolument abominables, que notre mental les garde en mémoire, et cela alimente nos peurs, même dans des situations anodines .

 

Sophie :

Il est clair que écouter en boucle des actualités qui mettent uniquement l'accent sur ce qui ne va pas , et devant lesquelles on est impuissant , c'est pas mal pour baisser le taux vibratoire.

Donc dans le fait de préserver notre taux vibratoire il y a aussi choisir en conscience nos lectures, ce qu'on va écouter, ce qu'on va voir, ….

Est-ce que ça va vraiment être inspirant ?

Ça ne veut pas dire, se boucher les oreilles, se boucher les yeux, et ne pas voir ce qui ne va pas dans le monde.

C'est vraiment la question de "Où est-ce que je mets mon attention" ?

Pendant des années en tant que thérapeute j'ai beaucoup pratiqué les  régressions dans les vies passées.

Et je me disais : «  Il y a un truc que je comprends pas : Tout le monde dit que franchement c'était mieux avant , regardez le monde dans quel état il est etc. Mais moi, ce que je vois de mes mémoires et de celles  des nombreuses personnes que j'ai accompagnées, c’est que le monde dans lequel on vit c'est un paradis à côté de ce que c’était avant .

Regardez l'Histoire : La deuxième guerre mondiale, les camps de concentration, l'inquisition…

 

Nathalie :

Le sort des femmes !

 

Sophie :

On a fait des progrès inouïs .Et la plupart d'entre nous ne s’en rendent pas compte, parce que ça nous paraît normal.

Je voudrais rebondir avec deux éléments cruciaux pour prendre soin et élever son taux vibratoire : C'est l'appréciation et la gratitude.

C'est à dire commencer par apprécier ce qui est dans ma vie.

On peut me dire " Mais moi ma vie elle est pourrie"

Ok ta vie est pourrie . Mais attend, est-ce que tu manges à ta faim ?

 Tu as un toit ?

Tu as froid ?

 Est-ce que tu peux prendre une douche tous les jours ?

 Est-ce que tu as au moins une personne avec qui tu peux échanger et puis avoir une conversation qui puisse t'apporter du réconfort ?

 Est-ce que tu as un animal que tu aimes ?

 Est-ce que tu peux faire une balade dans la nature qui te fais du bien ?

 Il y a un tas de choses qui nous font du bien qu'on peut apprécier dans notre vie.

Et très souvent on ne les apprécie pas parce que ça nous paraît normal .

C'est seulement quand on va les perdre qu’on les apprécie.

Il y a quelques années, j'avais été chez une amie en vacances.

Il y a eu une coupure d'eau, on ne pouvait plus prendre de douches.

Pendant trois jours on n'a pas eu d'eau.

Le quatrième jour ,qu'est- ce que c'était bon la douche !

Mais qu'est-ce que c'était bon !

 On peut avoir cette conscience de savourer mêmes les petites choses de la vie.

Et ça instantanément ça fait remonter notre taux vibratoire : L'Appréciation et la Gratitude.

 

Nathalie :

On peut tous de se dire " Les problème que j'avais en tête,  je peux les utiliser comme des tremplins pour évoluer,  pour me remettre en question.

Je rejoins Sophie à mille pour cent : On a tellement de chance de vivre à l'époque où on vit .

Par rapport aux droits des femmes par exemple. Il y à 100 ans on n’avait pas accès aux droits auxquels on accès aujourd'hui.

Souvent je me répète que les utopies d'hier sont les réalités d'aujourd'hui.

Et je remercie toutes les générations qui nous ont précédé et qui nous ont permis d'accéder à autant de libertés individuelles, autant de possibilités aujourd'hui.

On a le choix de notre épanouissement, là ou ailleurs ils n’ont finalement que le choix de la survie.

Donc on peut vraiment remercier pour tout ça .

Cela me semble être la meilleure conclusion possible ma chère Sophie.

Et tu offres une mini formation pour se relier à son Guide intérieur.

 

Sophie :

Oui c'est une mini formation de quatre vidéos où je partage ce qui est pour moi, une des choses les plus importantes et plus aidantes dans ma vie, et dans la vie de beaucoup de personnes que j'ai eu la chance de pouvoir accompagner : Se relier à son Guide intérieur pour faire les bons choix, et pour pourvoir vraiment être guidé au quotidien vers le meilleur.

Et dans une de ces vidéos je détaille davantage justement comment élever son taux vibratoire avec des outils pratiques.

 

Vous pouvez recevoir gratuitement cette mini formation avec ce lien 

 https://www.serelierasonguide.com/inscription-a-la-mini-formation-offerte-sur-le-guide-interieur/

 

Nathalie :

Voilà ce cadeau de quatre vidéos.

Comme cela, vous n’aurez plus qu'à cliquer pour recevoir et accéder à ces quatre vidéos qui vous permettront d'évoluer et de devenir autonome.

Je sais que ce qui te tient énormément à cœur, c'est de donner aux gens les  outils , les conseils, pour qu'ensuite ils puissent être au contact  de leur confiance et de ce guide intérieur qui nous mène au bon endroit au bon moment.

Voilà  je te remercie pour tout ce que tu transmets

il y a évidemment aussi tes ouvrages «  Vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse «  et «  A l’écoute de votre Guide intérieur «  qu'on retrouve via ton site internet.

Alors chers auditeurs je vous invite à aller suivre tout simplement Sophie parce que c'est une énergie positive, une boule d'inspiration pour nous tous.

Merci d'avoir répondu à mes questions ma chère Sophie, Merci d'avoir élevé mon taux vibratoire aussi ce matin c'était très précieux de t'avoir à mes côtés.

 

 

Vous trouverez aussi un extrait gratuit de mon channeling " Comment élever son taux vibratoire au quotidien " sur la boutique du site