Se relier à son Guide

 

Découvrez  mon interview sur Radio Medecine Douce sur " Se connecter à nos Guides de lumière "

 

Dans cette interview réalisée juste après les attentats qui ont frappé Paris, Nathalie Lefevre de Radio Médecine douce a souhaité m’interviewer sur les Guides de lumière.

Comment nos Guides peuvent nous inspirer, même dans les moments les plus difficiles ?

 

Vous découvrirez aussi dans cet entretien :

 

- Pourquoi certains de nos problèmes semblent amplifiés actuellement ?

- Combien de Guides avons-nous ? 

- Comment appeler vos Guides de lumière ? 

- Est-ce que nos chers décédés peuvent faire partie de nos Guides ? 

- Peut-on réellement choisir d’être canal ? 

- Peut-on communiquer avec les êtres de lumière n’importe quand, ou à des moments précis ?

 

Et beaucoup d'autres clés sur cette capacité de reliance aux plans célestes que nous avons tous

 

Pour compléter ce podcast, je vous offre mon magnifique livret " Comment se connecter à vos Guides " et une série de vidéos et d'audios sur la communication avec les êtres de lumière.

 Cliquez simplement ici pour les recevoir gratuitement

Retranscription des passages clés de l'interview

 

N L : Nathalie Lefèvre ( Journaliste )

S G : Sophie Guedj

 

 

N L         Bonjour mes très chers auditeurs. Ravie de vous retrouver pour une nouvelle émission.

Aujourd'hui nous retrouvons une thérapeute extrêmement lumineuse qui va nous faire du bien tout au long de cette émission.

Elle va vous apporter les informations dont nous avons vraiment besoin en ce moment.

Nous avons le grand plaisir de retrouver une thérapeute channel et créatrice de formations en ligne.

Un grand bonjour à Sophie Guedj

Vraiment c’est un bonheur de te retrouver aujourd'hui. Déjà dans un premier temps, je voudrais dire que cela me fait vraiment du bien d’être en ta présence car la lumière qui émane de toi est immense.

Aujourd'hui nous allons avoir cette mission de diffuser cette lumière à toutes les personnes qui vont écouter cette émission, que ce soit en direct ou en replay.

 

SG         Merci pour tes mots qui me touchent parce que c'est vrai que c'est vraiment mon intention de partager cette lumière.

Je voudrais également insister sur la capacité de chacun à pouvoir se relier à sa propre lumière.

D’abord pour s’en nourrir et ensuite pour la rayonner, et Dieu sait si notre monde en a plus besoin que jamais.

 

NL          Ma chère Sophie, lors de notre ’émission précédente avec toi, nous avions parlé du Guide intérieur.

    Tu nous donnais, lors de cette première émission, des conseils pour pouvoir se relier à ce Guide intérieur, que tu appelais ‘le Soi Elevé’.

Aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur la communication avec les êtres de lumière.

Etre en contact avec son Guide intérieur, c'est être en contact avec une partie de soi, alors qu’être en contact avec nos êtres de Lumière, nos Guides , c'est être en contact avec une dimension lumineuse extérieure ?

SG         Exactement. Ce que j'appelle le Guide intérieur, c'est vraiment un aspect de nous. C’est l’aspect donc le plus sage, le plus élevé, le plus lumineux de nous.

Ce que j’appelle les êtres de Lumière, ce sont des êtres, « extérieurs » à nous, qui sont qui se sont réalisés, et qui sont dans un état d'amour et de lumière très avancé.

De ce fait ils vont pouvoir guider comme le feraient des grands frères ou des grandes sœurs aimants et bienveillants.

 

NL         Avons-nous dès le début des êtres de Lumière qui nous sont dédiés ?

Pour chacun des êtres humains incarnés, y aurait-il un ou plusieurs êtres qui nous suivent tout particulièrement et individuellement ?

SG         Oui absolument. C’est à dire qu’il y a plusieurs catégories, si je puis dire, d'êtres de lumière.

Nous avons tout d'abord nos Guides. J’ai reçu l'enseignement d’Anges de guérison qui disaient que nous avions, chacun, suivant notre niveau d'évolution et notre action sur terre, entre trois et cinquante Guides qui nous étaient dédiés.

Ainsi, nous avons une véritable équipe.

 Je me dis souvent en souriant, que je suis « L'équipe au sol » et mes Guides constituent « L'équipe céleste ».

Nous avons donc vraiment toute une équipe qui nous est personnellement dédiée.

Ce qui est à comprendre, c’est qu’il existe une loi essentielle dans les plans célestes et sur terre, qui est la loi du libre arbitre. Ce qui fait que, souvent ces Guides, sauf en cas d'urgence, vont attendre pour intervenir qu'on le leur demande.

C'est pour cela qu'un des premiers conseils que je donne aux personnes qui veulent justement se relier à leurs Guides et aux êtres de Lumière, c'est de leur demander.

Doreen Virtue, une célèbre Channel Américaine, raconte que lorsqu’il lui arrive de voir des personnes entourées d’anges, elle leur demande si ils ont appelé les anges dans leur vie. Et ces personnes lui répondent le plus souvent « Oui je le fais tout le temps, comment le saviez-vous ? ».

C’est vraiment donc la loi du libre arbitre que de commencer par le demander.

Le demander non pas comme un petit enfant victime qui implore l’aide de parents tout puissants, mais plutôt à partir de notre propre lumière.

Plus je suis relié à ma propre lumière, ce que j'appelle mon Guide intérieur, et plus je vais pouvoir me connecter facilement à ces présences plus élevées. Car ainsi j'aurai le taux vibratoire, la fréquence nécessaire pour pouvoir les contacter.

Si j’essaie de les contacter en étant alourdie par toute ma colère, mes frustrations, ma jalousie …, bien que mes Guides soient toujours là, je ne pourrais simplement pas me connecter sur la bonne fréquence.

Un peu comme une radio en fait. Si je ne peux pas me positionner sur la bonne fréquence, je ne pourrai pas alors écouter ce que je souhaitais.

 

NL          En cas de danger, lorsque nous ressentons que nous sommes dans un état vulnérable extrême, est-il alors possible de faire appel ? Par exemple, dans le taxi où j’étais en présence d’un homme avec lequel je me sentais vraiment mal à l’aise , j’ai appelé mes êtres de lumière à être juste là présents. Est-ce que cela peut fonctionner ?

SG         Bien sûr. Une de mes clientes, qui est russe, me racontait, qu’un jour en Russie, un homme qu'elle connaissait avait commencé à vouloir la violer. De toutes ses forces, elle s'est mise à appeler ses Guides de lumière. Au bout de quelques instants l’homme s’est reculé et s'est excusé en lui disant « Je ne sais pas ce qui m’a pris, je suis désolé ».

 

 N L        Incroyable…

Donc lorsque nous en ressentons l’appel, nous pouvons appeler nos Guides de lumière pour quelque chose qui nous entoure qui nous met à l’aise alors ? Après les attentats à Paris, j'étais chez moi seule et j'avais envie de faire descendre la lumière. J’ai médité pour me relier aux êtres de lumière qui m’accompagnent.

Et comme tu l’as expliqué, tu nous conseilles tout d'abord de nous relier à la partie de soi la plus élevée, à notre Guide intérieur pour ressentir un état d’apaisement.

J’ai pu ensuite demander aux  êtres de lumière de m’entourer. Je me suis alors sentie enveloppée d'amour. Quelle expérience merveilleuse !

J'entendais vraiment ces mots qui résonnaient en moi « Ouvre ton cœur » Comme si soudainement, des êtres m’enveloppaient dans un câlin, un câlin qui émanait de la chaleur tout autour de moi.

Certains channels captent par le verbal, d’autres par l'écriture, on peut capter par le ressenti aussi ?

 

SG         Absolument, et c’est assez souvent d'ailleurs l’une des façons où il est plus aisé de pouvoir justement les percevoir. C'est par notre ressenti.  Beaucoup de mes étudiants me disent qu'ils sentent, en fait, lors de l’appel, une présence, comme un enveloppement, quelque chose de chaud ou de doux qui les enveloppe.

L’une de mes étudiantes m’a confié « Maintenant je me sens plus jamais seule ».

C'est énorme, car pratiquer cette reliance avec les plans célestes, nous permet de contribuer à guérir une de nos plus grandes blessures individuelles et collectives, qui est la blessure de séparation.

La peur d’être séparé de l'autre est souvent reliée à un niveau plus profond et plus subtil à la blessure d'être séparé du divin.

 Pour moi cette connexion aux êtres de lumière, c'est vraiment nous réunir avec notre famille céleste, et également avec cette lumière qui nous rappelle que nous portons une lumière au plus profond.

Les êtres de lumière nous disent qu’ils viennent nous refléter quelque part la lumière et le potentiel que nous portons.

 

NL          C’est quelque chose d'incroyable que de fusionner avec le Grand Tout  et de défusionner quand nous venons nous incarner. C’est un peu douloureux pour l'âme  ?

SG         C'est extrêmement douloureux. Souvent, lorsque je guide des personnes à retrouver ce qu'on appelle le moment de la descente dans l'incarnation où ils ont choisi de revenir sur terre s’incarner, ils éprouvent le sentiment de retrouver quelque chose de beaucoup plus contracté, tel un vêtement trop petit parce que l'énergie sur terre  est beaucoup plus dense.

En même temps, c'est une opportunité extraordinaire : Ce que disent les êtres de lumière que je canalise, c'est qu’actuellement il y a une telle accélération que, dans notre vie présente, nous avons une opportunité d'évolution qui est l'équivalent 15 à 20 vies dans les siècles précédents.

Ils nous disent aussi que nous avons une chance dont nous ne sommes pas toujours conscients, une chance inouïe. Que nos âmes ont quasiment « fait la queue », pour pouvoir s'incarner à cette époque, tant nous savions, au niveau de notre âme, que nous aurions  une possibilité d'évolution vraiment accélérée.

Dans un autre message, que j'ai également reçu des mes amis de lumière, comme je les appelle, ils nous disaient que souvent nous avions l’impression de ne pas évoluer assez vite.

 Mais nous avions oublié que nous étions en train de guérir en quelques années ce que nous avions accumulé au cours de milliers d'année.

En fait, nous vivons et évoluons actuellement à un rythme sans précédent.

 

NL          Cela nous fait relativiser.

 Pour toutes les personnes qui disent, « Cela fait tellement d'années de travail sur moi et j’ai pourtant l'impression que rien n’est déblayé, que je ne parviens pas à accéder à ce que je voudrais »  et qui aimeraient sortir de situations qui sont répétitives, nous pouvons maintenant leur tenir ce genre de discours : Le saut que nous sommes déjà en train de faire est déjà immense.

SG         Ce que mes amis de lumière nous disent aussi, c'est qu’actuellement toutes les énergies sont intensifiées. Ce qui veut dire que tout ce qui n'est pas réglé en nous, est intensifié. Cela présente l’avantage de ne pas pouvoir le rater car c’est présenté de façon amplifié. Quelque part cela nous stimule, nous invitant presque de manière insistante à l'affronter pour le dépasser.

 En même temps, nous n’avons jamais eu autant aide qu'aujourd'hui pour pouvoir dépasser ses problématiques.

              A la fois, c'est plus fort et, en même temps, nous avons beaucoup plus d'aide pour pouvoir s'en libérer.

 

NL          Est-ce que tous ces gens qu'on voit actuellement parler d'amour, alors qu’auparavant ce n’était pas un sujet qu'on les entendait relayer à longueur de temps, ont finalement été touchés quelque part par la lumière, par leurs Guides lumineux ?

SG         Tout dépend de chacun parce que nous avons toujours notre libre arbitre. Ce qui est certain, c'est que de plus en plus d'êtres seront touchés et ouverts à cela.

De plus en plus de personnes n'osent pas toujours en parler parce qu'elle encore peur d'être prises pour des folles etc. Toutefois, il y a une ouverture de plus en plus grande.

Je me souviens d’une psychiatre qui participait à une de mes formations sur la canalisation. Bien sûr elle était ouverte, sinon elle n’aurait pas été là. Mais elle me disait que ses consultations restent traditionnelles, que les gens qui l’appelaient la trouvaient dans les Pages Jaunes, donc qu’ils n’étaient pas sensés être conscients de son ouverture.

Elle consulte depuis une vingtaine d'années.

Et bien elle me disait que c'était incroyable l’évolution qu'elle constatait chez les gens déjà depuis environ deux ans, Elle a observé que depuis deux ans, quasiment toutes les personnes qu'elle recevait, étaient dans une véritable « ouverture spirituelle » quelle que soit la façon dont cela peut se manifester.

Et que celles qui n'étaient pas dans cette ouverture, au bout de quelques séances, y venaient tout naturellement. Les gens qui n’osaient pas en parler avant, dès lors qu'ils ressentaient qu’il y avait chez l'autre une ouverture, lui confiaient des expériences qu'ils avaient eues, des intuitions, etc.

Il y donc vraiment une ouverture de plus en plus grande.

 En même temps, nous sommes invités à être vigilants actuellement, au sujet de ce que disent les médias. Actuellement, nous sommes beaucoup bombardés, si je puis dire, par toutes ces informations qui relatent des éléments douloureux.

Nous sommes donc invités à bien garder à l'esprit que derrière ces informations, il y a de plus en plus d'initiatives de lumière, que de plus en plus de personnes s'ouvrent à l'amour, s'ouvrent à des actes de solidarité, et nous le voyons bien, qui s’ouvrent à l'entraide, qui s'ouvrent au partage.

Tout ceci fait vraiment partie du monde en marche.

 

NL Est-ce que finalement les gens que nous avons côtoyés sur terre et que nous avons aimé profondément, nos chers défunts peuvent ensuite, comme tu me l'évoquais, faire partie de l’équipe de nos amis de lumière ?

SG         Pour que cela puisse se produire, leur niveau de conscience doit être très élevé. Parce que nos Guides, sont vraiment des âmes qui ont atteint un grand niveau d'amour et de sagesses, qui ont eux-mêmes suivi, « une formation » dans l'au-delà, pour leur permettre d'accompagner les êtres sur Terre, notamment dans le respect de cette loi du libre arbitre.

Donc ce sont des êtres qui ont suivi tout un parcours.

 Lorsque nous avons des êtres chers qui étaient, eux-mêmes, des âmes extrêmement évoluées, il se peut que très rapidement, ils soient à soi à même d'en guider d'autres. Cependant, ceci n’est pas systématiquement le cas.

 

NL          Toi je crois que tu canalises particulièrement les énergies du Maître Saint-Germain et celles de Marie-Madeleine. Quelle est la différence entre ces êtres là et nos êtres de lumière qui nous accompagnent plus personnellement ?

SG         La différence est que les êtres de lumière qui nous accompagnent plus personnellement, sont des âmes qui ont atteint déjà certain niveau d'évolution, et qui eux-mêmes poursuivent leur évolution en aidant d'autres personnes sur terre et certains individus spécifiques.

Il y a d'autres êtres donc comme Yeshua, Marie, Marie-Madeleine, Saint-Germain etc. qui eux ont atteint un tel niveau de lumière et de réalisation que leur mission, leur tâche si je puis dire, ne va pas être de guider quelques êtres dédiés, plutôt l'humanité entière.

Leur action est donc beaucoup plus vaste. Et quand ils vont se manifester au travers de channels, ce ne sera pas uniquement pour guider une personne, ce sera bien pour guider tout un groupe d’êtres en résonance avec ce qu'ils transmettent.

 

NL          Et cela passe par des personnes comme toi, comme Pierre Lessard, par exemple. J’ai eu la chance de vivre à vos côtés la journée du channeling, qui s’est révélée être une grande et belle expérience pour moi, exactement au moment où mon ouverture était assez importante pour pouvoir être présente.

Ce jour là, j'ai plus que jamais compris la reliance. Tout est arrivé à point nommé. Après les attentats, j’ai écouté la canalisation qu'a faite Pierre lors de cette journée du Maître Saint-Germain qui parlait des attentats. Message qui oui, en effet, est bien plus global. Ce n’est pas un message personnel, c’est un message adressé à l’humanité.

SG         Exactement.

C'est pour cela que pour moi, chacun peut se relier à ses Guides, pour soi, parce que cette reliance va vraiment nous aider dans notre vie, nous pouvons ainsi nous sentir accompagnés, guidés à faire tout simplement ce qui correspond un notre chemin de vie.

Ensuite, il y a certaines personnes, et c’est vraiment une question de choix d'âme, dont le choix d'âme va être d'accueillir des êtres de lumière plus vaste, comme celle du Maître Saint-Germain, Métatron... Ces personnes qui sont un canal/channel vont transmettre à d'autres leur énergie de guérison ou leur message.

Ceci requiert ce que j’appelle le sens du service c'est-à-dire un désir de vouloir aider. Ce n'est pas quelque chose que nous pouvons vivre dans une dimension uniquement égoïste.

Lorsque j'ai démarré le processus de canalisation, ceci est tombé sur moi, ce n’était pas quelque chose que j'avais choisi consciemment. Le processus s'est plutôt présenté à moi. Je l’ai accueilli.

Nous pouvons aussi le choisir consciemment lorsque nous ressentons que c'est juste, que nous réactivons un choix d'âme.

Il est toujours essentiel de vérifier quelle est notre motivation.

 Si notre motivation est de simplement recevoir de la reconnaissance, ou de pouvoir être admiré, que l’on nous dise «  C’est extraordinaire, tu canalises », là nous ne serons plus du tout dans les mêmes énergies.

Si nous le choisissons vraiment, pour pouvoir, à la fois, nous aider tout en aidant les autres dans le sens du plus grand bien de chacun, alors là, oui, nous pouvons le choisir, le demander.

Quand c'est venu pour moi, je désirais vraiment être en accord avec mon choix d'âme. Je me suis alors dit « si c’est le choix de mon âme que de canaliser, je dis oui tout de suite ».

J’avais aussi tellement reçu au travers les canalisations d'autres channels, que je me suis dit « Si moi je peux apporter aux autres autant que ce que j'ai reçu, alors je dis oui tout de suite ».

Simplement, je l'ai vécu, uniquement, comme un service, un service pour les autres. Ce n'était pas pour moi. Il a fallu que les êtres de lumière me rappellent, et j'ai beaucoup de mal à l'entendre encore aujourd'hui, qu’ils ne viennent pas que pour les autres, qu’ils viennent aussi pour moi.

Ils m’ont dit : « C’est aussi important que tu accueilles que c'est aussi pour toi, et pas uniquement pour aider les autres ».

 

NL          Donc tu es en train de nous dire que tu avais tendance à t’oublier pour le collectif, à ne plus recevoir de message plus personnel ?

SG         Exactement. Cela dit, c’est ce qui m'a permis aussi d'aller dans cette recherche de mon Guide intérieur, car j’étais toujours dans une recherche d'autonomie.

Je me suis dit « je ne vais pas solliciter Marie-Madeleine, Saint-Germain chaque fois que j’ai une question à poser qui me concerne ».

Ce qui a toujours été important pour moi, c'est que toutes ces dimensions lumineuses puissent servir dans un quotidien afin de mieux vivre son quotidien, et non pas pour décoller, pour fuir sa vie.

 C’est l’un des outils pour mieux vivre sa vie justement.

 

NL          Qu’est-ce que cela peut nous apporter, de manière très concrète d'être, en lien avec nos êtres de lumière ?

 SG        Tout d’abord, il s’agit d’un processus de guérison et d'évolution accélérées. Je me souviens que lors de la première formation que j'avais moi-même suivie, voici des années, sur le channeling, les êtres de lumière, qui nous enseignaient, nous avaient dit que ceux qui ont choisi d'être channel sont des êtres qui ont choisi de se guérir de façon accélérée.

Donc se relier ainsi vient nous propulser dans notre évolution, et aussi nous aider à nous libérer d’une de nos plus grandes blessures : La blessure de la séparation.

Cela vient nous inspirer au quotidien.

Et surtout cela vient nous aider justement dans notre quotidien à nourrir des moments de paix, de joie, de grâce.

Dans ces moments où nous sommes en reliance, je sens mon cœur rempli, et c'est très physique, c'est vraiment un véritable bonheur qui me remplit au niveau du cœur. C’est tellement précieux.

 

NL          Se relier ainsi donne tant de relief à la vie, à l’existence.

Ne pas avoir de sens dans leur vie, peut rendre les gens malheureux. Ils ont alors l'impression qu'ils sont justes là comme ça, ils ne savent pas trop pourquoi, ils ont contracté un crédit immobilier, fait des enfants….

Alors que dans notre vie, la reliance à quelque chose de bien plus grand est nécessaire.

 

SG         Cela vient aussi nous aider à exprimer le meilleur de nous-mêmes, à déployer tous nos potentiels, nos dons, nos talents, nos qualités, nos capacités.  En effet, le but des êtres de lumière, c’est de toujours nous stimuler dans l'expression des qualités, des dons, des talents, des potentiels qui sont spécifiquement les nôtres.

C’est ce que j'appelle notre cadeau à la terre, à l'humanité.

Etre canal pour certaines personnes, cela fait aussi partie de leur choix d'âme. Lorsqu’il n’est pas vécu, c’est vraiment la source d'une d’une grande souffrance : La personne est alors à côté de sa vie et se rend malade.

 Ainsi, s'engager dans cette reliance, et bien cela va être, et c'était vraiment mon cas, d’être en accord avec notre mission de vie.

 Alors, nous avons vraiment l'impression d'être au bon endroit, au bon moment, que notre vie a un sens.

Et surtout que nous éprouvons de la joie à le faire.

Je mesure la chance inouïe que j'ai de gagner ma vie en effectuant une activité qui m'apporte tellement de joie. Lorsque j'étais enceinte et que j’étais en congés de maternité, il me tardait de reprendre mon travail.

 

NL          Pouvons-nous être en communication avec nos êtres de lumière dans tous les instants souhaités ? Ou bien est-ce qu’il y aurait des moments assez précis à respecter ?

SG         Très sincèrement, pour moi, il y a des moments précis, même si nous pouvons le faire de manière ponctuelle, en cas de danger par exemple, comme nous en avons parlé tout à l’heure.

Le temps de préparation est important, et je vais aller plus loin : Se préparer est essentiel.

C'est-à-dire qu’il est très important de prendre un temps auparavant pour se poser, méditer, prier et élever sa vibration. Tout ceci est absolument essentiel pour pouvoir capter des êtres de Lumière qui soient d'un taux d'énergie élevée.

Il ne s'agit pas d'accepter n'importe quelles entités. Il n’y pas que des êtres de lumière dans les plans célestes : Il y a aussi des entités sur le plan astral dont le taux vibratoire est beaucoup plus bas.

Préalablement à mon expérience de reliance proprement dite, plus je vais prendre le temps de me centrer dans mon cœur, de méditer, de prier, d'élever mes vibrations, de m'envelopper de lumière, plus je vais pouvoir capter une fréquence élevée. Comme je disais tout à l'heure, avec l’image de la radio, je pourrais ainsi capter des fréquences plus élevées.

C'est très important de s’accorder ce temps de préparation. En général, les channels sérieux se préparent en effectuant une sorte de rituel.

Ce que j’entends par rituel, c'est la période de préparation intérieure, avec par exemple, une prière, en général toujours la même, qui est une sorte de signal d'appel. On appelle cela une induction.

Ce signal d'appel sert à prévenir tous les aspects de nous que nous sommes prêts à canaliser, à recevoir les êtres de lumière, à prévenir notre inconscient, à prévenir notre corps, à le préparer.

Et aussi à prévenir les êtres de lumière que nous nous préparons.

 Un peu comme lorsque nous composons un numéro téléphone.

C'est vraiment de s'installer dans l'état intérieur propice qui est fondamental pour pouvoir canaliser des énergies qui soient élevées.

En effet, le but d’une canalisation, ce n'est pas de capter n'importe quelles entités de l'astral.

 

NL          Est-ce pour cela, que lorsque je t’ai vu canaliser, tu étais entourée par deux personnes qui étaient présentes pour créer un ancrage autour de toi ?

SG         L’ancrage est un autre aspect de la canalisation. Lorsque nous canalisons devant d'autres personnes, notamment devant un groupe, les personnes qui nous enracinent ont un rôle essentiel.

Les enracineurs exercent une double fonction : A la fois celle d’aider les énergies à s'enraciner parce que l'énergie des êtres de lumière est extrêmement puissante. Ces personnes agissent alors telles des prises de terre pour que le corps du Channel soit moins sollicité.

Et à la fois, celle de protéger le Channel qui est complètement ouvert afin qu’il ne reçoive pas, dans ses propres structures énergétiques, toutes les charges émotionnelles par exemple qui peuvent être relâchées par les personnes qui sont présentes.

Ainsi de manière générale, en effet, je suis accompagnée lorsque je suis amenée à canaliser devant un groupe.

 

NL          Après avoir canalisé, t’arrive-t-il de ressentir quelque chose d'assez étrange dans ton corps, ou grâce aux personnes qui t'entourent, tu le vis bien ?

SG         Après chaque canalisation, j'ai toujours besoin de revenir dans mon énergie propre. Pour cela j’effectue des pratiques énergétiques spécifiques. Ceci aussi est très important et fait partie des choses à apprendre.

Lorsque je nettoie mes corps énergétiques, je reviens dans mon énergie propre, grâce à des pratiques spécifiques. Ceci est nécessaire parce que tout simplement ces énergies sont extrêmement élevées et extrêmement lumineuses.

Leur taux vibratoire est beaucoup plus élevé que le mien. Ainsi si je les gardais, je me sentirais alors un peu flottante. Je suis incarnée, donc le but est de bien vivre ma réalité et par conséquent de revenir à ma fréquence.

Ensuite, ma pratique de nettoyage me permet de revenir dans mon énergie propre et de me rééquilibrer. Ce qui fait partie de l’hygiène énergétique.

 

NL          Tu m’avais confié, voici quelques mois, que tu ressentais l’appel profond de mettre en place cette formation en ligne sur la communication avec les êtres de lumière.

SG         Cela fait maintenant plus de 20 ans que je canalise. Cela fait aussi 15 ans qu’il m’a été demandé de commencer à enseigner la canalisation. Je me rends compte que, de plus en plus de personnes, de par le monde s'ouvrent à cette dimension, sans néanmoins savoir comment le vivre, comment le gérer, comment le développer.

Un ami m’a raconté que lors de son voyage au Sahara, quatre personnes du groupe avaient commencé à canaliser spontanément, sans savoir toutefois ce qu’elles pouvaient en faire, comment gérer, comment le développer, etc.

Ce n’est pas quelque chose qui s'apprend. Personne de sérieux ne peut vous dire : si vous voulez canaliser, voilà la recette. Cela ne peut se dérouler ainsi. Il s’agit d’un état intérieur que l'on développe.

En revanche, une certaine connaissance du processus et en même temps toute une pratique sur soi sont recommandées, telles les pratiques pour pouvoir se nettoyer, pour pouvoir se préparer  intérieurement, pour se nettoyer.

Il existe tout un ensemble de pratiques, d'outils, également d’un travail intérieur, qui vont énormément faciliter le processus et nous aider à le développer tout en nous aidant également à le vivre de manière saine c'est-à-dire au sein d'une vie équilibrée. Je l’enseigne depuis 15 ans.

Depuis un an environ, j'ai reçu l’appel puissant de le diffuser plus largement, en passant par Internet, ce à quoi j'avais énormément résisté, car je résistais à utiliser Internet comme plateforme pour mes enseignements.

J’ai été alors poussée à pouvoir diffuser mes enseignements beaucoup plus largement

 

NL          Cette formation va être en ligne. Donc les gens du monde entier peuvent y avoir accès. Quand sera –il possible de découvrir cette belle formation sur la communication avec nos êtres de lumière.

SG         Il est possible de s’y inscrire 2 fois par an, en juin et en décembre.

 

.NL : Un mot de conclusion ?

Ce que nous disent les êtres de lumière c'est que d'abord nous aidons à partir de notre rayonnement sans convaincre qui que ce soit.

Je suis ainsi très vigilante : je ne parlerai pas ces dimensions lorsque je ne ressens pas que les personnes sont moins ouvertes. Je n’ai pas l’intention de donner le bâton pour me faire battre. Lorsque les personnes n’y sont pas ouvertes, je le respecte.

Tout simplement, je suis consciente que mon rayonnement peut faire du bien, peut aider, peut agir. Et c'est vraiment la façon la plus simple d’agir et d’interagir, et en même temps l’une des plus puissantes avec laquelle nous pouvons respectivement, chacun à notre niveau.

En accueillant nous-mêmes cette reliance, tout d’abord en nous, permet d'accroître notre lumière et puis de pouvoir la rayonner, ce qui pourra toucher les gens sans même avoir prononcé un mot à ce sujet.

 

NL          Superbe conclusion ma chère Sophie. Nous pouvons donc te retrouver sur ton site

www.serelierasonguide.com

 

Pour compléter ce podcast, je vous offre mon magnifique livret " Comment se connecter à vos Guides " et une série de vidéos et d'audios sur la communication avec les êtres de lumière.

 Cliquez simplement ici pour les recevoir gratuitement